Menu
450-314-1751

ARTICLES ET MÉDIAS

Changement, quand tu nous guettes!...

25 mai 2020

Tel que promis nous vous transmettons les résultats des 2 sondages effectués auprès de nos deux cibles : Employés versus Employeurs

 

Sondage réalisé auprès de travailleurs, tout âge et profession confondue. Avril 2020.

 

Dans le contexte de la pandémie de COVID-19, le sondage réalisé par notre équipe a révélé les impacts de la crise sur le marché du travail.

 

Même s’il est encore difficile d’établir des diagnostics précis et de tirer des conclusions trop hâtives, ce sondage nous indique clairement que nous aurons à relever bien des défis, une fois la crise terminée! De façon incontestable, il apparaît que des changements attendent tant les employeurs que les employés. Ce sera le temps plus que jamais de faire appel à votre faculté d’adaptation!

 

 

Premier constat : Près de 60% des répondants pensent que la crise actuelle va modifier leur situation professionnelle. 25% des employés se disent très inquiets et 35% d’entre eux envisagent de changer d’emploi.

 

Deuxième constat : « Tiens, c’est agréable de moins courir! »

 

Porter les enfants à la garderie ou à l’école, aller travailler, revenir dans le trafic, se précipiter à l’école reprendre les enfants etc. Cette course effrénée, ça vous dit quelque chose ? La plupart des parents savent de quoi je parle! Une étude antérieure avait révélé que 37% des parents sont fatigués ou épuisés quand arrive l’heure du souper. Et si cette crise nous permettait de revoir nos valeurs et nos priorités ?

 

Avec la venue du confinement, beaucoup d’entre nous ont expérimenté le télétravail. Fini les réveils précipités des enfants, la préparation des lunchs, les embouteillages etc. Et oui, la grande majorité de ceux qui ont expérimenté le télétravail ont aimé l’expérience et voudraient la prolonger. Ainsi, près de 65% des répondants ont apprécié l’expérience. Néanmoins, on aime bien cela aussi voir nos collègues de temps en temps! Finalement, l’idéal pour 54% des personnes interrogées seraient de concilier travail sur place/télétravail 2 à 3 jours par semaine.

 

Le télétravail pourra dorénavant faire partie des avantages sociaux recherchés et non négociables  par les candidats auprès d’un éventuel employeur ou lors des évaluations de rendement. La notion de confiance deviendra un enjeu important dans l’équation lors du recrutement.

 

Fait encore plus intéressant : 90% des employeurs interrogés semblent ouverts au télétravail, même ceux qui ne l’avaient pas encore expérimenté dans le passé.

 

Troisième constat : Quel bonheur de savoir que les employés ont été satisfaits de la façon dont la crise a été gérée par les employeurs. Ainsi, 80% des répondants se sont dit assez ou très satisfaits de la façon dont leurs employeurs ont réagi. On peut se sentir fière comme société de bien réagir lors de situations graves!!

 

Quatrième constat : Ce temps de pause imposé nous permettrait-il de nous remettre en question ? En effet, 47% des répondants envisagent de changer de carrière ou bien sont en réflexion. Intéressant, tout de même… Et si cette crise permettait à certains de réaliser de vieux rêves oubliés et de faire naître de nouvelles vocations ?

 

Cinquième constat : Des employeurs confiants! Même s’ils savent que des changements seront inévitables, 80% d’entre eux se disent moyennement ou pas du tout inquiets pour l’avenir de leur entreprise. La grande majorité d’entre eux (70%) pensent que le marché de l’emploi va leur devenir plus favorable. Adieu pénurie de main-d’œuvre ?

 

Voilà, il existe encore bien des questions sans réponse mais une certitude subsiste : tant les employeurs que les employés vont devoir sortir de leur zone de confort. Souhaitons que nous en sortions tous grandis!

PARTAGER CET ARTICLE :

Ajouter un commentaire

Nom*

Courriel*

Message
Error