Menu
450-314-1751

ARTICLES ET MÉDIAS

Chasseur de tête ou agence de placement : Comment s’y retrouver ?

26 octobre 2018| Valérie Spitzer, recruteur et collaboratrice de Jessica Joyal.

Vous êtes nouveau sur le marché du travail ? Ou bien encore, vous êtes en poste mais vous êtes à l’affût d’une nouvelle opportunité d’emploi ? Il peut être parfois difficile de se retrouver dans les méandres de la recherche d’emploi. Proactif, vous décidez de ne pas attendre LA petite annonce idéale et vous désirez déposer votre candidature auprès des agences de placement et des chasseurs de tête ? Il s’agit d’une excellente idée! Plus votre CV circule et est consulté, plus vous avez de chance de trouver l’emploi de vos rêves. Néanmoins, attention de ne pas confondre les deux, chacun a un rôle bien distinct.

 

agence_vs_chasseur_de_tetes.pngL’agence de placement : Le bassin de candidats est large, ceux-ci peuvent être des ouvriers spécialisés, des manutentionnaires, des techniciens, des professionnels etc.

 

Le défi d’une agence : Combler les postes parfois en quelques heures. Une entreprise les appelle : il faut trouver vingt manutentionnaires dans la journée ? Vite sur le téléphone! Être réactif est essentiel en agence. Si votre profil est recherché, vous avez toutes les chances d’être contacté rapidement.

Leurs clients : Les entreprises mais aussi les candidats.

 

Démarche à suivre : En tant que candidat, vous pouvez postuler directement auprès des agences qui ont pour objectif de vous placer rapidement. Vous pouvez effectuer des suivis auprès du recruteur qui s’occupe de votre dossier. Vous serez reçu en entrevue afin de compléter un dossier. Les personnes placées sont le plus souvent en recherche d’emploi active. Les postes proposés sont souvent temporaires mais certains sont permanents. C’est l’agence qui rémunère directement les travailleurs et elle est elle-même payée par l’entreprise cliente.

 

Le chasseur de têtes : Oui, je sais, le nom peut en faire sourciller quelques uns! Et pourtant, il s’agit bien de chasser, de séduire, de dénicher le candidat idéal.

Nos clients : Les entreprises et non pas les candidats.

 

Notre raison d’être : Une entreprise nous mandate pour combler un poste au sein de son organisation. Il s’agit le plus souvent de postes de professionnels. Nous devons trouver le match parfait. Généralement, l’entreprise a déjà effectué des démarches traditionnelles (parution d’une annonce sur différents sites de recherche d’emploi, tels Indeed, Emploi-Québec, Jobboom etc.) qui n’ont pas abouti. Elles se tournent alors vers un chasseur de têtes. Il faudra débusquer le candidat auprès des entreprises concurrentes.

Le délai : Plus long que pour une agence puisqu’il s’agit de dénicher une rareté. Le délai varie entre 5 à 12 semaines.

 

Le candidat est-il rencontré ? C’est là où se situe généralement la confusion. Les candidats s’attendent souvent à être rencontrés systématiquement lorsqu’ils contactent un chasseur de têtes et sont déçus ou frustrés de ne pas l’être. En fait, une rencontre aura lieu uniquement si votre profil correspond à un mandat.

 

Est-ce que le candidat peut envoyer son CV ? Oui! Le postulant peut envoyer son CV par courriel, parfois par l’entremise du site Internet du chasseur de têtes. Il sera ainsi dans la banque de candidats du chasseur de têtes.

 

Comment se démarquer ? Le candidat est en recherche passive ? Cela signifie donc qu’il est toujours en poste mais ouverts à une nouvelle opportunité. Que doit-il faire pour se faire remarquer par un chasseur de têtes tout en restant discret dans sa démarche ?

 

  • Mettre à jour son profil sur les réseaux sociaux, et notamment Linkedln, les recruteurs en sont friands et le consultent très régulièrement!
  • Indiquer dans votre titre que vous êtes ouvert à un nouveau défi. Pensez à utiliser des mots clés afin d’être bien référencé et vous sortirez plus souvent dans les moteurs de recherche.

 

Le chasseur de têtes est votre conseiller! L’approche d’un chasseur est empreinte de respect et de bienveillance. L’idée n’est pas de vous faire quitter votre poste à tout prix mais bien d’analyser avec vous si le changement vous serait bénéfique. Parfois, nous vous conseillons de rester là où vous êtes. L’herbe n’est pas toujours plus verte ailleurs!

 

C’est toujours bon d’avoir un chasseur de têtes dans son réseau! Il est donc important d’interagir avec civisme, même si vous êtes dérangé dans votre journée de travail et que l’appel est inattendu! Ne pas négliger que la vie est faite d’imprévus… Aujourd’hui, vous vous épanouissez dans votre travail et vous n’avez pas besoin d’un chasseur de têtes mais… Demain est un autre jour! Il est regrettable que certains s’adressent au chasseur de façon irrévérencieuse, voire méprisante et désagréable. C’est rarement une bonne idée! Rappelez vous que nous vous recrutons, non pas seulement pour vos compétences mais aussi pour votre attitude.

 

Témoignage. Une candidate a perdu son emploi. Au lieu de se tourner vers les agences de placements, elle s’adresse uniquement à un chasseur de têtes, pensant qu’il a pour rôle de lui trouver un travail. Elle a donc une mauvaise connaissance de la fonction de chacun et elle est offusquée qu’on ne la rencontre pas immédiatement. En revanche, le chasseur de têtes met son CV dans sa banque de candidats. Plusieurs mois plus tard, il obtient un mandat qui correspond aux compétences de la postulante et la rappelle.

 

Réponse de l’intéressée : « Le jour où j’ai eu besoin de vous, je n’ai pas eu d’aide maintenant que je me suis retrouvée quelque chose, je n’ai plus besoin de vous! ». Voilà clairement la preuve que cette candidate avait une mauvaise connaissance du rôle d’un chasseur de têtes! Elle aurait simplement pu refuser poliment au lieu d’adopter cette attitude négative. Et un jour, peut-être le « timing » aurait été parfait pour les deux parties en présence…

 

Bref, le chasseur de têtes se doit d’être créatif et très persévérant. À ce titre, vous pouvez lire notre article https://www.jessicajoyal.com/blog/le-recrutement-version-james-bond. Et oui, un chasseur de têtes, c’est un peu comme le super héros James Bond! Il doit être particulièrement inventif, utiliser des outils originaux et, bien sûr, il finit toujours par réussir sa mission!

PARTAGER CET ARTICLE :

Ajouter un commentaire

Nom*

Courriel*

Message