Menu
450-314-1751

ARTICLES ET MÉDIAS

La pyramide de Maslow… À utiliser dans le cadre d’un changement de carrière!

23 août 2019| Valérie Spitzer, recruteur et collaboratrice de Jessica Joyal

Abraham Maslow, psychologue américain du 20ème siècle, considère que « les motivations de l’être humain sont définies par la nature de ses besoins ».

 

De cette affirmation découle ce qu’on a appelé communément la pyramide de Maslow, aussi appelé la représentation pyramidale de la hiérarchie des besoins. Cinq besoins fondamentaux sont identifiés et l’idée est que l’on peut passer au niveau supérieur uniquement si le besoin précédent est rempli.

 

Lors d’une transition de carrière, les doutes peuvent nous assaillir et on ne veut surtout pas se tromper. Est-ce que je fais le bon choix ? Vais-je être plus heureux dans mon nouveau choix de carrière ? Certains vont aller consulter un médium ou un astrologue pour être sûr de prendre la bonne décision! (Oui, oui, j’en connais!) De façon beaucoup plus pragmatique et rationnelle, il peut être très pertinent de se référer à la pyramide de Maslow afin d’être certain que notre nouvel emploi va bien correspondre à nos besoins. Rappelons que cette théorie est l’une des plus enseignées, notamment dans le domaine du management.

 

Expliquons davantage quels sont ses besoins fondamentaux dont Maslow parle et mettons en lumière quelques exemples afin de mieux comprendre cette théorie.

 

 

Présentation des cinq besoins fondamentaux

 

Premier niveau : les besoins physiologiques. Il s’agit des besoins vitaux d’un être humain, pour assurer sa survie et celle de sa famille (se nourrir, se vêtir, etc.);

 

Deuxième niveau : le besoin de sécurité. L’individu ressent le besoin d’un environnement stable, permanent et rassurant; Il a aussi besoin d’être en bonne santé;

 

Troisième niveau : le besoin d’appartenance et d’affection. Amitié, amour, famille. L’être humain n’est pas fait pour être seul car, sinon, il déprime. Il a besoin d’être entouré et de vivre des relations humaines chaleureuses;

 

Quatrième niveau : le besoin de reconnaissance et d’estime de soi; L’individu a besoin d’être gratifié, encouragé, il a besoin de se sentir important pour les autres;

 

Cinquième niveau : l’accomplissement. Le besoin de se dépasser et de se réaliser pleinement. Se fixer des objectifs plus difficiles. Se réaliser à travers un projet, un lancement d’entreprise, une association, une oeuvre. Prendre une année sabbatique pour réaliser un rêve d’enfance. On est arrivé en haut de la pyramide, synonyme de réussite et de plénitude.

 

 

Il n’est pas nécessaire que le besoin soit rempli à 100% avant de passer au stade supérieur.

Il semblerait que les besoins physiologiques doivent au moins être remplis à 85% pour passer à l’étage supérieur. Le deuxième besoin doit être rempli au moins à 70%, le troisième à 50% et le quatrième à 40%. Quand un besoin est satisfait, un autre plus haut peut prendre sa place. S’il n’est plus satisfait, bien évidemment, le besoin précédent redevient prioritaire.

 

Lors d’un changement d’emploi ou de carrière, il est vital de se demander quel est notre besoin qui doit être comblé en priorité. En vous posant cette question et en étant capable d’y répondre adéquatement, vous saurez s’il est mieux pour vous de rester dans votre emploi actuel ou bien de faire le grand saut! Vous vous orienterez naturellement vers l’emploi qui répond le mieux à vos aspirations du moment et à vos motivations.

 

En tant que chasseur de têtes ou recruteur, nous n’avons pas uniquement pour mission d’effectuer un bon recrutement et de trouver la personne avec les compétences idoines. Notre rôle consiste aussi à aider le salarié dans son cheminement de carrière. Ainsi, quand je parle à un candidat, je me questionne : Est-ce que ses besoins seront plus satisfaits s’il accepte l’emploi que je lui propose ? Si la réponse est négative, je n’irai pas plus loin dans ma démarche de recrutement, même si je sais qu’il a les compétences requises pour le poste. Savoir où il se situe sur la pyramide de Maslow peut m’aider à l’orienter adéquatement.

 

Voici quelques exemples :

 

  • Je communique avec un candidat pour un poste de professionnel dans le domaine de la construction. Ce candidat a déjà un excellent salaire dans son poste actuel et il est clair que ses besoins physiologiques sont pleinement remplis. Toutefois, son épouse travaille dans un hôpital avec des horaires qui fluctuent sans cesse. Il souffre d’insécurité car son environnement est instable. Il ne sait jamais s’il va devoir s’occuper de ses enfants, quoi faire quand ceux-ci sont malades, comment s’organiser quand l’école est fermée etc. Son objectif n’est pas nécessairement de se réaliser professionnellement. Il veut avant tout avoir un environnement stable. Bref, il doit être à l’écoute du besoin du deuxième niveau (sécurité) et pour lui, la solution parfaite serait le télétravail (en partie du moins). Mon poste ne le propose pas et nous décidons, d’un commun accord, de ne pas aller plus loin dans la démarche de recrutement. Cet emploi ne le rendrait pas heureux, il ne correspond pas à son besoin alors que pour un autre, il aurait été idéal.

 

  • Une candidate évolue dans le milieu pharmaceutique. Elle est représentante, elle gagne un salaire élevé ce qui lui permet de répondre facilement à ses besoins physiologiques, son poste est permanent (besoin de sécurité rempli), elle est engagée envers l’organisation et elle est reconnue par ses pairs (troisième et quatrième niveau). Malgré tout, elle vit une certaine insatisfaction et les besoins du cinquième niveau sont devenus prioritaires : Elle a besoin de s’accomplir davantage. À l’écoute de ce besoin, elle décide alors de se lancer dans l’inconnu et de changer de vie. Aujourd’hui, elle vit de sa passion qui est le reiki (une pratique énergétique) et elle est très heureuse de ce changement. Tout comme cette candidate, le but de chaque être humain devrait être d’arriver au top de la pyramide. C’est en tout cas la théorie de Maslow qui considère que l’on atteint la plénitude et le succès une fois que tous les niveaux sont comblés.

 

  • Un candidat cherche à changer d’emploi mais il en est au troisième niveau de la pyramide. Veuf, il a la charge exclusive de sa fille qui est prioritaire pour lui. Pour qu’un futur employeur soit capable de le « séduire » et de l’inciter à travailler pour son organisation, il doit être conscient de ce besoin. Il doit donc lui proposer des horaires de travail flexibles et divers arrangements, tels lui donner l’autorisation d’emmener son enfant au travail lorsqu’il est malade.

 

À travers ses différents exemples, on voit que la pyramide de Maslow peut être un outil de référence intéressant pour l’employé qui veut changer d’emploi mais aussi pour l’employeur qui veut s’assurer d’effectuer un bon recrutement et de mettre la bonne personne dans la bonne chaise. Ainsi, en période de plein emploi, c’est souvent le recruteur qui doit séduire le candidat et non l’inverse! Il est donc plus important que jamais d’être à l’écoute des besoins de votre éventuel futur employé. En sachant où votre candidat favori se situe sur la pyramide, vous comprendrez mieux ce qui est prioritaire pour lui. Non seulement, vous serez capable de le recruter mais aussi de le motiver et de le fidéliser.

PARTAGER CET ARTICLE :

Ajouter un commentaire

Nom*

Courriel*

Message
Error