Menu
450-314-1751

ARTICLES ET MÉDIAS

L’importance des entretiens d’évaluation

04 juin 2019| Valérie Spitzer, recruteur et collaboratrice de Jessica Joyal

Les entretiens d’évaluation ont généralement lieu tous les ans mais la fréquence peut varier d’une entreprise à l’autre. Certains choisiront de les faire passer tous les six mois, d’autres aux deux ans. La perception de ces entretiens varie d’un interlocuteur à l’autre. Pour certains, il s’agit d’un moment obligatoire et pénible, dont on se passerait bien. D’autres le perçoivent comme une belle opportunité de dialoguer avec son employé, de prendre le pouls de la situation, de faire le bilan de l’année, de voir quelles ont été ses réalisations, quels sont les objectifs à court ou plus long terme à mettre en place. Bref, loin d’être une futilité, l’entretien d’évaluation devrait être un incontournable, pour tout employeur soucieux de faire avancer, non pas seulement son entreprise, mais les salariés qui s’y impliquent chaque jour. Aussi, afin de vous donner toutes les chances de le réussir, il est fondamental de le préparer, que vous soyez employeur ou employé.

 

Voici un tour d’horizon, permettant de mieux comprendre l’importance de ces évaluations annuelles avec vos collaborateurs. Jamais plus vous ne penserez que vous gaspillez votre temps lors d’un entretien d’évaluation!

 

 

Un mini bilan de compétences et une occasion de se développer sur le plan professionnel.

 

Je fais le point sur mes habiletés professionnelles.

 

Si les deux parties en présence préparent avec sérieux leur rencontre, celle-ci peut permettre à l’employé de dresser l’ensemble des compétences mises en œuvre tout au long de l’année. L’employeur doit porter une écoute attentive aux difficultés éventuelles rencontrées par son collaborateur.  

J’avance sur le plan professionnel.

 

L’employeur doit regarder attentivement comment il peut aider le salarié à progresser sur le plan professionnel. Un mentorat ou coaching peut être envisagé. Des formations lui permettant de diversifier ses champs d’expertise peuvent être proposées. Quelque soit l’outil proposé, l’employeur doit lui faire sentir que son développement professionnel est important pour lui. Des moyens concrets doivent donc être proposés pour aider l’employé à atteindre ses objectifs. Pour l’employé, cela lui permet de savoir s’il est toujours bien enligné par rapport aux objectifs du département pour lequel il travaille.

 

Un temps d’arrêt pour être écouté et valorisé.

 

Tout le monde sait à quel point n’importe quel être humain a besoin d’encouragements et de félicitations, bien plus que de critiques! Et pourtant, même si on le sait, dans le quotidien, il est plus fréquent que notre patron souligne certaines de nos faiblesses, remette en question notre travail et nous critique, parfois même s’en sans rendre compte! Si vous êtes employeur, il ne s’agit pas bien sûr de laisser de côté les points faibles de votre employé. Toutefois, il reste essentiel que vous parliez aussi de ses points forts, et pas juste en deux minutes! Prenez le temps de reconnaître tout le bon travail qu’il fait pour vous, à quel point vous avez de la gratitude pour lui. Énumérez plusieurs des qualités que vous appréciez particulièrement chez lui. Certains cadres hésitent à le faire car ils ont peur que l’employé en profite pour demander une augmentation de salaire trop importante mais rappelez-vous que le besoin de reconnaissance est un besoin fondamental chez l’humain. Aussi, vous supposez possiblement que vos employés savent que vous les appréciez mais la supposition est bien mauvais juge! Arrêtez donc de supposer et complimentez le sincèrement, tout le monde en ressortira gagnant.

 

Voici le témoignage d’Elizabeth, une jeune professionnelle, qui vient de passer son entretien annuel d’évaluation : « J’ai trouvé cela très enrichissant parce que j’ai souvent tendance à me sous-estimer, alors cela remet les  pendules à l’heure ». Marielle, professionnelle confirmée témoigne elle aussi de l’importance de ces rencontres. « J’apprécie que mon supérieur hiérarchique prenne le temps de m’encourager et de reconnaître mon bon travail. Cela me donne de l’entrain et la motivation nécessaires pour continuer à fournir un travail satisfaisant ».

 

Déterminer des objectifs, de vie ou de carrière.

 

Pour qu’un entretien d’évaluation soit réussi, vous devrez fixer à votre salarié des objectifs à court terme, mais aussi être capable de se projeter à plus long terme et de voir comment vous pouvez lui donner l’opportunité de développer sa carrière. Aussi, il peut être très intéressant de déterminer avec lui quels sont ses objectifs personnels et vérifier s’ils sont en adéquation avec ses objectifs professionnels. Pour certain, l’objectif pourrait être d’avoir une promotion et de gravir rapidement les échelons au sein de l’organisation. Pour d’autres, moins ambitieux et plus soucieux de leur qualité de vie, leur projet pourrait être d’avoir un emploi à temps partiel ou d’envisager le télétravail. Soyez à l’écoute de ce que vos salariés ont à vous partager, vous pourriez être surpris!

 

Effectuer des suivis réguliers.

 

Même si l’évaluation annuelle a été une réussite pour les deux parties en présence, on ne doit pas s’arrêter là! Il sera important, tout au long de l’année, de revenir de façon plus informelle sur les points qui auront été abordés lors de la rencontre. En tant que cadre, vous devez donc communiquer régulièrement avec votre employé : Est-il sur la bonne voie ? Lui fournissez-vous les outils nécessaires à l’accomplissement de ses objectifs ? Il sera essentiel d’effectuer des suivis sur une base régulière et de continuer à donner des feed-back.

 

Limiter le roulement de personnel

 

Lorsque l’employé vous annonce son départ, cela dénote bien souvent une (ou plusieurs!) insatisfaction qui n’a pas été prise en compte à temps par l’employeur. Lors de périodes de plein emploi et de pénurie de main-d’œuvre, les salariés sont extrêmement sollicités et il est facile d’imaginer que l’herbe sera plus verte ailleurs. Il est parfois possible de retenir l’employé qui désire partir mais parfois, il est trop tard car les frustrations et les non-dits se sont trop accumulés. L’entretien d’évaluation pourrait être le moment idéal pour communiquer avec votre employé et regarder avec lui quelles sont ses sources éventuelles de mécontentement. Pouvez-vous y remédier ? Parfois, il s’agit de conflits avec des collègues, une augmentation de salaire ardemment souhaitée mais qui se fait attendre, une promotion qui n’est jamais venue. Il est possible que vous ne puissiez pas répondre à toutes ses attentes mais un plan d’action pourra être mis en place.

 

Bref, entretien d’évaluation, cela rime avec bonne communication! Après tout, une relation professionnelle a quelques similitudes avec une relation de couple. Il est important de se valoriser mutuellement et de voir que les torts sont rarement d’un seul côté! Pour cette raison, la rencontre pourrait également être l’occasion pour le salarié d’évaluer son employeur et de regarder, ensemble et le plus objectivement possible, si lui aussi pourrait avoir des points à améliorer… Sans oublier de le complimenter! On le sait, être patron est rarement une job facile!

PARTAGER CET ARTICLE :

Ajouter un commentaire

Nom*

Courriel*

Message
Error