Menu
450-314-1751

ARTICLES ET MÉDIAS

Linkedln : Mode d’emploi pour me faire recruter!

22 février 2019| Valérie Spitzer, recruteur et collaboratrice de Jessica Joyal

Vous êtes en recherche d’emploi ? Ou bien, vous êtes en poste, mais ouvert à de nouvelles opportunités ? Linkedln est fait pour vous! Ce réseau social professionnel qui, en 2015, revendiquait plus de 400 millions de membres, est devenu un incontournable dans le cadre d’une recherche d’emploi. Ainsi, la majorité des recruteurs et des chasseurs de têtes s’en servent, en vue de dénicher la perle rare. Bien évidemment, si ce n’est pas déjà fait, il est essentiel de vous créer un profil Linkedln. Toutefois, cela ne suffit pas, il y a les bons profils, qui se démarquent des autres et il y a les mauvais, ceux qui ne sortent jamais dans les moteurs de recherche ou bien ceux sur lesquels on ne s’attarde pas. Voici quelques trucs et astuces pour faire partie des meilleurs!

 

L’utilisation de mots clés pertinents. Comme chasseur de têtes, j’utilise quotidiennement Linkedln et j’effectue mes recherches par mots-clés, ce qui va m’aider à trouver toute une liste de candidats potentiellement intéressants. Plus j’utilise de mots-clés, plus ma recherche va s’affiner et me permettre de dénicher des candidats qui correspondent parfaitement à ce que je cherche. En tant que candidat, vous devez donc savoir exactement à quel poste vous aspirez et vous mettre dans la peau d’un recruteur afin de savoir quels mots clés il est susceptible d’utiliser.

 

Exemple : Tout récemment, j’avais un poste à pourvoir comme directeur financier. Il me fallait une personne qui ait le titre de CPA (l’ordre des comptables agréés) et qui connaissent très bien les ERP. Les trois termes clés que j’ai utilisés dans ma recherche ont donc été : « directeur financier », « CPA » et « ERP ». Si vous êtes candidat, vous devez donc précisément mettre l’intitulé du poste recherché. Si vous avez été contrôleur toute votre vie mais que vos responsabilités s’apparentent à celle d’un directeur financier, vous devez absolument le marquer.

 

Souligner ses habiletés particulières. Il vous faut être le plus précis possible dans la description de vos emplois, de vos compétences et habiletés. Ainsi, si vous maîtrisez les ERP, vous devez l’écrire et citez ceux que vous connaissez, comme SAP ou JD Edwards. Si vous êtes bilingue, cela représente une belle valeur ajoutée, donc il est nécessaire de le noter. Si vous maîtrisez certains logiciels comme Autocad, SolidWorks ou autre, indiquez le! Bref, vous l’avez compris, plus vous donnez de détails pertinents sur votre profil, plus vous ferez la différence.

 

Mettre son profil à jour. Cela semble évident mais, au regard des profils que je consulte chaque jour, cela ne l’est pas tant que cela!

Exemple : J’ai contacté une personne récemment qui indiquait qu’elle était en recherche d’emploi depuis un an. Finalement, elle avait retrouvé du travail (qui la satisfaisait pleinement) depuis quelques mois mais elle n’avait pas pris le temps de l’indiquer. J’ai perdu du temps et elle aussi!

 

Le lieu d’habitation. Là encore, il est primordial de le mettre à jour car un recruteur va rechercher, de préférence, des candidats qui habitent à proximité du lieu de leur futur emploi.

 

Exemple : J’avais un poste à pourvoir dans Lanaudière et j’ai donc contacté une candidate expérimentée qui indiquait « Mascouche » comme lieu d’habitation… Mais elle avait déménagé à Sherbrooke quelques mois auparavant et je l’ai donc contactée inutilement. Soyez précis car parfois, certains candidats marquent « Québec » ou « Canada » concernant le lieu où ils habitent. Résultat : Si la recherche se fait selon le lieu géographique, vous serez forcément perdant car vous n’allez pas apparaître dans la liste des candidats trouvés.

 

Quelle langue choisir ? Vous pouvez choisir d’avoir un profil Linkedln dans les deux langues. Toutefois, la langue officielle au Québec reste le français donc il est nettement préférable d’avoir au moins un profil en français. Je reprends mon exemple de directeur financier. Il a été beaucoup plus facile et rapide pour moi de trouver ceux qui avaient indiqué « directeur financier » plutôt que : « finance manager » ou « chief financial officer »!

 

On veut une photo! Eh oui, on a beau dire que l’apparence ne compte pas, on sait bien que c’est faux. Je ne parle pas ici de beauté mais tout simplement d’une personne qui semble professionnelle, avenante et qui inspire confiance. Oui, oui, une photo peut démontrer tout cela! Il peut donc être intéressant, si vous avez le budget pour cela, de vous faire photographier par un professionnel, qui saura vous mettre en valeur. Toutefois, si vous ne le pouvez pas, choisissez une photo que vous aurez prise dans un cadre professionnel. À proscrire, les photos de mariés (eh oui, on l’a déjà vu), les photos de vacances ou celles avec votre animal favori (sauf si vous travaillez pour une compagnie d’animaux !). De façon générale, on le sait, on retient plus d’informations lorsqu’on a un support visuel et « une image vaut mille mots » donc la photo représente une belle valeur ajoutée, dont on peut difficilement se passer.

 

Une photo récente… Eh oui, une photo, c’est bien mais une photo qui ressemble à ce que vous êtes aujourd’hui, c’est mieux! Si on recherche un senior, très expérimenté et que vous avez une photo de vous quand vous aviez vingt ans, pas sûr qu’on s’arrête sur votre profil! On a déjà vu une photo de quelqu’un qui, au regard de son profil, devait avoir une cinquantaine d’années mais… il avait choisi une photo de lui quand il était finissant! Utilisez votre jugement et faites des choix éclairés.

 

Indiquez vos coordonnées : Dans votre profil ou votre résumé de carrière, vous pouvez choisir d’indiquer votre courriel ou votre cellulaire. Ainsi, même si le recruteur n’est pas encore connecté directement avec vous (ce qu’on appelle, dans le jargon de Linkedln, être en premier contact), cela lui permettra de communiquer très facilement avec vous. Vous pouvez également adjoindre votre CV à votre page Linkedln. Là encore, cela nous permettra de gagner en temps et en efficacité.

 

Je suis le meilleur! : Bon OK, si c’est vous qui le dites, on ne vous croira pas nécessairement sur parole. En revanche, vous l’avez peut-être déjà constaté, on peut inscrire des recommandations, provenant de collègues, supérieurs hiérarchiques etc. Si on lit des recommandations élogieuses à votre égard, il est bien évident que l’on aura encore plus envie de vous contacter.

 

Si vous manquez d’inspiration, n’hésitez pas à consulter d’autres pages Linkedln de professionnels qui occupent le même emploi ou qui briguent le même poste que vous. Cela vous donnera sûrement des idées intéressantes, notamment des mots-clés que vous devez utiliser. Aussi, tel que mentionné, il est important de souligner vos habiletés particulières, ce qui permettra de vous démarquer et, ultimement, de vous faire recruter. Néanmoins, vous devez rester synthétique. Votre objectif n’est pas d’écrire un roman-fleuve mais bien d’être concis et de donner le maximum d’informations avec peu de mots! Pas évident, me direz-vous mais gardez en tête que vous augmentez de façon significative vos chances de vous faire recruter et de trouver l’emploi de vos rêves. À vous de jouer, maintenant!

PARTAGER CET ARTICLE :

Ajouter un commentaire

Nom*

Courriel*

Message
Error