Menu
450-314-1751

ARTICLES ET MÉDIAS

« Je veux garder mes employés! Comment dois-je m’y prendre ? »

02 novembre 2018| Valérie Spitzer, recruteur et collaboratrice de Jessica Joyal.

En période de croissance, voire de plein emploi, les chefs d’entreprise sont de plus en plus conscientisés au fait qu’ils doivent mettre en place des actions concrètes et originales pour garder leurs employés. Bien sûr, on pense souvent à l’argent comme élément de motivation mais difficile d’augmenter ses employés chaque mois! Nous vous proposons quelques idées et mesures à mettre en place afin de développer le sentiment d’appartenance et faire en sorte que l’histoire de votre entreprise ressemble à un conte de fée : Ils vécurent heureux, dans l’entreprise, jusqu’à la fin des temps! 

 

Garder_nos_employes.pngLe télétravail : Encore controversé, il ne peut pas être mis en place systématiquement et il doit être proposé uniquement lorsque vous tissez un bon lien de confiance avec votre employé. Dans ce cas, il est susceptible de devenir un élément de motivation important.

 

Une formule « gagnant gagnant » : Votre employé est satisfait et vous économisez de l’espace et un poste de travail au bureau. Le télétravail peut être parfois envisagé partiellement ou totalement. Il s’agit souvent d’un incitatif très apprécié des employés, dans une société où le temps est un précieux allié. Ainsi, on économise le temps de transport, en plus de réduire les frais d’essence.

 

Des horaires flexibles : Le «8 à 4» ou le «8 à 5» est encore un traditionnel... en témoignent les bouchons de circulation! Beaucoup d’employés quittent l’organisation où ils travaillent afin de les éviter et ils trouvent un autre emploi, parfois moins intéressants ou moins bien payés mais qui offrent pour seul avantage la proximité géographique. Soyez créatifs, et proposez à vos employés des horaires flexibles. La distance maison- travail sera la même mais le temps pour l’effectuer sera fortement écourtée!

 

Témoignages : Résidente des Laurentides, j’ai travaillé pendant longtemps pour un client à Montréal car il acceptait que je fasse du 10h-18h, heures où la circulation était toujours fluide. Au contraire, une de mes connaissances a accepté un poste dans une entreprise montréalaise alors qu’elle habitait Saint-Eustache. La raison : Lors de l’entrevue, on lui avait promis des horaires flexibles et une partie en télétravail. Au bout de deux semaines, l’employeur est revenu sur sa promesse… Et l’employée est partie!

 

Proposer des cours (gym, yoga, stretching etc.) au bureau, lors de la pause du midi ou un abonnement dans un centre sportif. Les bienfaits de l’exercice physique sont multiples. Non seulement, vous aurez des employés motivés et reconnaissants de cet avantage mais, en plus, ils seront plus concentrés et emplis de vitalité!

 

Semaine de travail finissant plus tôt le vendredi : Les semaines de travail peuvent parfois être fatigantes et on attend la fin de semaine avec impatience! Les employés peuvent se montrer plus distraits et moins performants à quelques heures de ladite fin de semaine. Si le travail est fait, pourquoi ne pas leur proposer de finir plus tôt le vendredi ? Ils bénéficieront d’une plus longue fin de semaine et seront plus frais et bien disposés le lundi matin!

 

Possibilité d’acheter des parts dans l’entreprise : Il est évident qu’un employé qui est intéressé au capital n’aura, certes, pas envie de partir, même s’il s’agit d’une toute petite part. De plus, il mettra tout en œuvre pour que son investissement soit rentable et donc pour que les profits de l’entreprise augmentent.

 

Mettre en place un programme de reconnaissance : Avez-vous remarqué comme la plupart des enfants ont besoin de gratification et de récompense pour être motivés ? « Si tu travailles bien à l’école, je t’offre une sortie au cinéma » ! Eh bien, après tout, un adulte n’est autre qu’un enfant qui a vieilli! Les adultes aussi ont besoin de reconnaissance. Souligner le bon coup d’un employé par un bonus, une place de spectacle etc. ne coûte pas très cher et fait souvent très plaisir.

 

Connaître les goûts et les intérêts de vos collaborateurs : Un employé a travaillé fort et vous savez qu’il est passionné de ski ? Proposez lui de prendre congé lors de la prochaine tempête de neige afin de s’adonner à son activité favorite! Il vous sera sans doute très reconnaissant. Ce sont souvent ces petits gestes qui font toute la différence.

 

Des massages au bureau : J’ai plusieurs massothérapeutes dans mon cercle de connaissances. Ils disent tous sensiblement la même chose : Beaucoup de leurs clients se plaignent de maux de dos, tensions dans les épaules, le cou etc.… causés par une mauvaise posture au bureau et notamment de longues heures passées devant l’ordinateur. Pourquoi ne pas proposer des séances de massage sur chaise au bureau ? Vos employés seront reconnaissants et auront moins de douleurs.

 

Quelque soit l’idée suggérée, l’important est que votre employé se sente unique, reconnu et écouté. Dans son livre Attraction, développer son charisme et créer du bonheur, un des auteurs Pierre-Marc Tremblay, gestionnaire et coach réputé raconte l’anecdote suivante : Lorsqu’il était encore étudiant, son professeur d’université lui a demandé s’il aimerait devenir une meilleure personne et un meilleur gestionnaire. Afin d’y parvenir, son conseil était fort simple et se résumait en deux mots : « Ferme-la » ! Monsieur Tremblay a suivi ce conseil durant toute sa carrière et a pris le temps d’écouter ses employés lors des réunions d’équipe. Ceux-ci se sont sentis reconnus et le taux de roulement de son entreprise est devenu un des plus bas de l’industrie. Un bel exemple d’humilité!

 

Bref, au lieu de rester centré sur vous, faites en sorte que ce soit votre employé qui se sente important. Il aura davantage envie de s’investir au sein de l’organisation. Les êtres humains ne sont pas des robots, traitez les comme vous auriez vous-même envie d’être traité!

PARTAGER CET ARTICLE :

Ajouter un commentaire

Nom*

Courriel*

Message